Association Campanaire Limousine

Individuellement ou collectivement, vous pouvez participer à la valorisation du son des cloches du Limousin. Voici quelques idées.

Collectivités locales

Donner à entendre le son de votre patrimoine sonore : écoles, mairies-écoles, bâtiments religieux
En organisant des rencontres qui justifient de les faire sonner. En s'intégrant dans un programme d'évènements liés aux Fêtes Patronales.

  • Visites et écoute de clochers
  • Visites d'écoles anciennes
  • Conférence
  • Exposition
  • Randonnée campanaire
  • Concert en harmonie avec le son des cloches
  • Déambulation de musiciens au son des cloches

    Concernant les Fêtes Patronales, lire le projet "Valoriser les Fêtes Patronales sonnées".

  • Donner à faire sonner
    En donnant accès occasionellement, dans de bonnes conditions de sécurité, aux cloches "libres" de votre clocher.
    Tout ou partie des cloches de votre église ne sont pas automatisées. On a perdu l'habitude de les entendre régulièrement, mais cette situation est en réalité une richesse. Ces instruments sonores sont des objets dont vous pouvez proposer l'usage, dans un cadre familial ou de loisir, et indépendemment des occasions habituelles de sonnerie, dans les conditions (agenda, nombre de participants...) que vous aurez fixées.
    Cette proposition ouvrira différentes possibilités nouvelles :

  • Un attrait donné aux visites du patrimoine culturel de votre commune, notamment pour les familles
  • La formation de sonneurs de cloches, pour assurer un avenir plus riche au paysage sonore donné aux différentes cérémonies religieuses dans la région
  • La valorisation, par l'usage effectif, d'un patrimoine dont vous avez la charge de l'entretien
  • Associations locales
    Sauvegarde du patrimoine, Culture, Loisirs

    Réaliser une "carte campanaire" autour de un ou plusieurs bâtiments
    Pour décrire les possibilités d'écoute sur un site accueillant aux promeneurs et randonneurs.

    Vous êtes un nombre suffisant de volontaires pour écouter le paysage sonore créé par une cloche d'église, d'école, ou plusieurs cloches en simultané, et transcrire ensuite ces observations sur une carte à grande échelle. Vous pouvez proposer de réaliser une carte campanaire d'un lieu de votre choix, en vous aidant de la méthode proposée : Carte campanaire

    Retrouver les pratiques traditionnelles de sonnerie
    Parce que l'usure du temps et le développement des automatismes a réduit les possibilités sonores du patrimoine campanaire, les codes informatifs et la prise en compte distincte des fêtes, des deuils, des enterrements ...

    Il s'agit de retrouver dans chaque lieu, les différentes pratiques de sonnerie, que les anciens sonneurs se sont transmises de génération en génération, L'objectif est d'enrichir la formation de nouveaux sonneurs.

    Des textes anciens peuvent nous aider dans cette recherche, tels que ceux présentés dans la note "Vocabulaire campanaire en langue limousine"
    Mais il s'agira essentiellement d'un travail de collecte de souvenirs auprès des habitants des villages campanaires.
    Le travail préparé par la Société Française de Campanologie peut être également d'une grande aide dans ce domaine. Voir la note relative au projet "SIGNUM"

    Acteurs locaux agissant individuellement

    Enregistrer le son des cloches
    Peut être 3.000 cloches peuvent vibrer dans la paysage sonore régional. Environ 200 ont déjà été enregistrées. Il reste à faire pour mener à bien cette aventure sonore passionnante.

    Vous êtes volontaire pour une "chasse au son de cloche", dans votre commune ou dans son voisinage.

    Pour l'enregistrement proprement dit, utilisez les conseils donnés dans le "Protocole d'enregistrement"
    Lorsque votre travail est terminé, envoyez le résultat à enregistrements@clocheslimousines.fr.

    Préalablement à ces enregistrements, vous aurez à dresser l'inventaire des cloches présentes dans le bâtiment que vous visitez. Vous pouvez utiliser les conseils donnés dans la note "Aide mémoire inventaire".

    Identifier les "ouvreurs" d'église et les sonneurs
    Dans chaque commune, des habitants prennent soin de leur église. En accord avec la municipalité et la paroisse, ils en détiennent les clés, assument de fait un rôle de surveillance, contribuent à l'entretien du bâtiment (aération), accueillent les visiteurs, et quelque fois sonnent eux mêmes les cloches pour des occasions liés à la vie locale.

    Vous êtes peut être vous même en charge d'un bâtiment religieux et souhaitez vous faire connaître, ou bien, vous êtes volontaire pour identifier, sur le territoire de votre communauté de communes ou de votre paroisse, les différentes personnes qui "prennent soin de leur église", parmi lesquelles vous allez également trouver des sonneurs des cloches.

    Prenez contact avec contact@clocheslimousines.fr, pour contribuer à enrichir le "Carnet d'adresse régional des ouvreurs d'églises et sonneurs de cloches".

    Enrichir la collection de photos
    La conservation de photos des lieux et bâtiments campanaires, ainsi que des cloches elles-mêmes présente un intérêt important pour l'association.

    Envoyez vos photos préférées à contact@clocheslimousines.fr en mentionnant vos coordonnées pour bien conserver l'indication de votre "source" en mémoire.

    Intervenir en conférence
    Le son d'une cloche traverse les ages, en un seul lieu, où les générations se succèdent. Géographie, histoire et acoustique.

    Vous disposez d'informations structurées sur l'histoire ou la géographie campanaire de la région, ou sur les paysages sonores, et souhaitez les faire partager à un auditoire. Vous pouvez en informer contact@clocheslimousines.fr afin que votre proposition puisse être diffusée auprès des organisateurs d'évènements.

    Vous pouvez également enrichir la "Bibliographie campanaire limousine"à partir de vos travaux de recherche.

    D'une façon générale, avant de vous lancer dans une opération, consultez ce qui a déjà été fait afin de ne pas travailler inutilement. Voir l'inventaire campanaire, ou envoyer un message à contact@clocheslimousines.fr

    13 novembre 2017